1169348203594123 Skip to main content

 Si tu lis ces premières lignes,
c’est probablement que tu souhaites en savoir un peu plus avant d’embarquer dans cet univers de papier coloré.
Peut-être même que tu n’as jamais entendu parler de quilling auparavant.
Ne bouge pas, je t’explique tout
.

Le quilling, qu’est-ce que c’est ?

Le quilling est une technique créative qui consiste à réaliser des décorations avec d’étroites bandes de papiers, enroulées sur elles-mêmes, puis façonnées pour obtenir différentes formes. Ces formes sont ensuite collées entre elles en fonction du résultat recherché.
Le quilling permet ainsi de créer en deux comme en trois dimensions, allant de la carterie aux tableaux, en passant par des petites figurines.
Il s’agit d’une activité manuelle avec un fort potentiel créatif. En effet, elle nécessite très peu d’outils, juste un peu de papier coloré, et beaucoup d’imagination, parfait pour les âmes créatives.

Ma mission : te faire découvrir l’art du quilling

Lorsque j’ai créé La Chromie Zinzoline, je réalisais essentiellement des tableaux personnalisés, j’exploitais ma propre créativité, mes idées, mes techniques… Je voulais surtout rester en accord avec mon âme d’artiste, comme pour rattraper le temps perdu…

Et puis, j’ai fait ce constat, en repensant à mon histoire…

La grande majorité des femmes, en devenant adultes, abandonnent les loisirs créatifs. Elles se l’interdisent, prétextant un manque de temps pour justifier leur sacrifice. Or, lorsque qu’une personne, ayant une âme créative, s’interdit de créer, c’est comme si elle reniait sa nature profonde. Et quand la créativité est balayée par le tourbillon de la vie et que la flamme menace de s’éteindre, la dépression nous guette peut-être.

Je veux éviter cela ! Entretenons notre créativité.
Prenons le temps de nous adonner à des activités manuelles & ludiques
Pourquoi ? Parce que c’est bon pour notre équilibre mental, surtout dans cette société où il faut toujours courir après le temps.
Les bienfaits d’une activité créative ne sont plus à prouver, c’est un véritable outil de bien-être qui n’est pas uniquement destiné aux enfants. Même une fois adulte, créer permet de se vider la tête, de déstresser, d’exprimer ses idées et de développer la confiance en soiDévelopper sa créativité, c’est important de 0 à 99 ans (et +) !

Alors, j’ai fait évoluer mon entreprise et, forte de mon expérience, j’ai souhaité partager mes techniques et mes astuces…
Aujourd’hui, je suis fière de proposer toute une gamme de kits créatifs quilling et de matériel, avec des produits choisis avec soin, en privilégiant les matières nobles et locales aussi souvent que je le peux. J’enseigne les bases de cette activité manuelle, pour que tu puisses te détendre, laisser aller tes idées et ta créativité colorée tout en te donnant la satisfaction d’avoir fabriqué toi-même un objet ou un tableau. J’anime également des ateliers de façon ponctuelle pour un accompagnement encore plus personnalisé.
Parallèlement, et pour respecter mon propre besoin de créer, je propose aussi à la vente mes propres créations artistiques. Colorés, pleins de joie et de positivité, mes tableaux égaieront votre quotidien.

Mon parcours

Une enfance créative

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été manuelle : j’aimais inventer et fabriquer des choses de mes mains. Petite, j’adorais m’installer dans l’atelier de mon père ébéniste. En grandissant, j’ai testé toutes les activités manuelles que je croisais. J’avais ce besoin de toucher la matière pour la transformer, j’y mettais déjà beaucoup de couleurs. Puis est venu le temps des études et du travail et j’ai travaillé en tant que retoucheuse/ chromiste pour une maison de vente aux enchères d’objet d’art à Paris. Une activité qui m’a permis de rester connectée au monde de l’art et de l’artisanat pendant 10 ans, mais devant un ordinateur

Chercher l‘équilibre entre travail et famille

Avec la révolution numérique, la cadence a augmenté, au profit de la course à la productivité. Au même moment, je suis devenue maman, et comme la plupart des femmes actives, je voulais tout réussir : être une maman parfaite, continuer d’être performante au travail, cuisiner de bons petits plats maison pour mes enfants, avoir un foyer propre et rangé digne d’un magazine… Bref, je courais après le temps et mes moments de détente et de loisirs ont disparu…

À vouloir que tout soit parfait, je me suis oubliée et, petit à petit, je suis devenue l’ombre de moi-même.
Sans m’en rendre compte, je me suis éteinte.

Le burn-out

C’est lors d’une simple consultation médicale que j’ai fondu en larmes après la question toute banale « Comment allez-vous ? ». Ce jour-là, j’ai pris conscience que je n’allais vraiment pas bien. Je devais changer les choses, pour moi, pour mes enfants, pour mon mari. La solution idéale, qui pouvait réellement changer ma vie, était de retrouver du temps pour moi. Il fallait me réinventer avant de sombrer dans le burn out

Renaissance

Je me suis alors libérée de mon contrat de travail et, j’ai repris goût à la vie. Je prenais enfin le temps de faire les choses sans être dans une course effrénée contre le temps. J’ai repris le sport et je me suis inscrite dans un club de scrapbooking pour renouer avec les activités manuelles qui me manquaient. C’est à cette période que j’ai découvert le Quilling. Un vrai coup de cœur ! À travers cette technique, je pouvais renouer avec cette chose qui m’a toujours attirée : la transformation de la matière. Je passais des heures et des heures à créer des tableaux pleins de couleurs avec ces simples bandes de papiers. Et ça me faisait bcp de bien.