Je m’appelle Stéphanie et d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été une créative.

 

Mon Parcours

Petite je squattais l’atelier de mon père ébéniste pour y fabriquer des mangeoires à oiseaux avec ses chutes de bois. Au fil des années, je testais toutes les activités manuelles possibles : pyrogravure, mosaïque, perles, peinture, point de croix, macramé, scrapbooking, etc…

La logique voulait donc que je m’oriente vers un BAC Arts Appliqués, mais très vite j’ai compris que le dessin n’était pas mon truc. Je me tourne alors vers la photographie et quelques années plus tard je devenais photographe et retoucheuse pour une maison de vente aux enchères d’objet d’art à Paris.

Et puis, je suis devenue maman… Une fille d’abord, puis 20 mois plus tard un garçon.
Et le rythme métro/boulot/dodo avec mes 3h de transport par jour, cela devenait intenable (sans parler des pannes/grèves et autres problèmes de RER en tout genre). Bref, il était temps de changer de vie professionnelle pour mieux la concilier avec mon rôle de maman…

La découverte du quilling

Un jour de décembre, notre nounou nous offre une magnifique décoration de Noël qu’elle a elle même confectionné en quilling. Ne connaissant pas du tout cette activité, j’ai fais quelques recherche sur internet et j’ai immédiatement eu un coup de coeur.

J’ai commencé par tester avec des outils rudimentaires pour être certaine que cela me plairais : du papier découpé au destructeur de document, un cure-dent fendu en guise d’outil et c’était parti ! Dans un premier temps, j’ai commencé à créer pour mes proches et à la vue de leur enthousiasme, cela m’a donné envie de continuer. Je tenais enfin ma reconversion… avec pour seule limite mon imagination.

Le quilling ? Qu’est ce que c’est ?

Naissance de La chromie zinzoline

Après avoir surmonté l’hésitation, la peur, et de nombreux questionnement, je décide enfin de me lancé en micro-entreprise. La chromie zinzoline est née durant l’été 2017.

J’ai mis du temps avant de trouver ce nom ! Je cherchais quelque chose qui exprimerait ma passion pour la couleur et mon originalité. Car oui, j’aime la couleur ! Puis un jour je suis tombé sur le mot zinzolin, j’aime bien sa sonorité, et c’est le terme ancien d’une couleur : une teinte de violet. Ça tombait bien, c’est une de mes couleurs préférées. Ensuite la chromie fais référence à mon métier de retoucheuse/chromiste ou le cœur de mon travail était de faire correspondre les couleurs de la photo aux couleurs réelles de l’objet. Voilà j’ai trouvé un nom tarabiscoté mais 100% coloré.

Aujourd’hui je suis heureuse de pouvoir exprimer ma créativité et de vous faire découvrir mes créations sur les marchés artisanaux et les boutiques de créateurs.

A bientôt